Marie Lys

Marie Lys

Marie Lys

Soprano

Premier prix du Concours d’Opéra baroque Cesti 2018 et du Concours international de Bel canto Vincenzo-Bellini 2017, Marie Lys a chanté sous la direction de chefs d’orchestre tels que Diego Fasolis, Laurence Cummings, Michel Corboz, Christian Curnyn, Daniel Reuss et Guillaume Tourniaire dans de nombreux festivals dont Ambronay, Göttingen, Halle, La Folle Journée, Verbier, MITO et Utrecht. Elle s’est produite aux côtés d’artistes de renom comme Dmitry Sinkovsky et Dorothee Oberlinger. Elle s’est aussi produite au Wigmore Hall, à Buckingham Palace et au Kings Place (Londres), à l’Auditorio Nacional de Música (Madrid), à la Sociedad Filarmónica (Bilbao), au Centro Cultural de Belém (Lisbonne), à la Casa da Música (Porto), au Forum international de Tokyo et au Yomiuri Otemachi Hall (Tokyo). Sur la scène lyrique, elle a interprété les rôles d’Adélaïde (Lotario) au Konzert Theater Bern et au Festival international Haendel de Göttingen, de Dalinda (Ariodante) au Festival Haendel de Londres, de Cléopâtre (Giulio Cesare in Egitto) au Bury Court Opera, Lisa (La Sonnambula), Adele (Die Fledermaus) et L’Amour (Orphée et Eurydice) à l’opéra de Lausanne, Asteria (Tamerlano) au Festival de Buxton, Nanetta (Falstaff) pour le Woodhouse Opera, et Lauretta (Gianni Schicchi) au Festival Les Azuriales. Marie Lys a reçu les prix du public au Concours de chant de Toulouse (2019) et au London Handel Singing Competition (2016). Elle a remporté le premier prix du concours de musique historique Göttinger Reihe avec l’ensemble Abchordis (2015), qu’elle a cofondé en 2011. Leurs deux enregistrements, Stabat Mater et Dies Irae, ont été publiés par Sony DHM. Après une licence en musique à la Haute École de Musique de Lausanne avec un prix pour le meilleur récital, Marie a étudié au Royal College of Music de Londres où elle a obtenu un diplôme avec mention très bien en 2014, avant de rejoindre leur École internationale d’opéra, où elle a obtenu en 2016 un diplôme d’artiste en opéra. En août 2020, Marie apparaît dans le rôle de Marcellina dans la rareté Leonora de Ferdinando Paër sous la direction d’Alessandro De Marchi au Festival d’Innsbruck. Elle a récemment enregistré l’opéra Argippo de Vivaldi, longtemps perdu, sous la direction de Fabio Biondi avec Europa Galante. Publié par Naïve en novembre prochain, il sera suivi d’une tournée en Europe et en Asie. Toujours avec Maestro Biondi, elle interprétera Bellezza dans le Trionfo del Tempo e del Disinganno de Haendel à Grenade. Pour sa saison 2020/2021, le Grand Théâtre de Genève a confié à Marie, les rôles de Servilia (La Clemenza di Tito), Second Woman & Second Witch (Dido and Æneas) et Yniold (Pelléas et Melisande).

À retrouver cette saison

La Cenerentola, du 14 au 26 septembre 2020
> découvrir

La Clémence de Titus, du 19 février au 3 mars mars 2021
> découvrir

Didon et Énée, du 2 au 11 mai 2021
> découvrir

Pelléas et Mélisande, du 18 au 28 janvier 2021
> découvrir

#WeArtGTG

Tout l’univers du GTG. Ici et partout.