The Six Brandenburg Concertos – De Keersmaeker

The Six Brandeburg Concertos © GTG Matthieu Gafsou

The Six Brandenburg Concertos

Anne Teresa De Keersmaeker
Rosas
Prix:
De CHF 17.- à 99.-
jeu 20 févr 20:00
ven 21 févr 20:00
sam 22 févr 20:00
dim 23 févr 15:00

Aperçu du ballet

The Six Brandenburg Concertos © Anne van Aerschot

The Six Brandenburg Concertos © Anne van Aerschot

The Six Brandenburg Concertos © Anne van Aerschot

The Six Brandenburg Concertos © Anne van Aerschot

«My walking is my dancing»

A.T. De Keersmaeker
Infos pratiques
Distribution
Œuvre
Infos pratiques

Johann Sebastian Bach
Anne Teresa De Keersmaeker
Rosas

Production de Rosas en coproduction avec B’Rock Orchestra, Volksbühne (Berlin), La Monnaie / De Munt (Brussels), Opéra de Lille, Opéra National de Paris, Sadler’s Wells (London), Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Concertgebouw (Bruges), Hollandfestival (Amsterdam) Créé à Berlin, le 12 septembre 2018, Volksbühne

Représentations au Bâtiment des Forces Motrices
Durée : approx. 2h

 

Avec le soutien de

En partenariat avec

Distribution

Chorégraphie Anne Teresa De Keersmaeker
Costumes An D’Huys
Scénographie et lumières Jan Versweyveld
Dramaturgie Jan Vandenhouwe
Musique Johann Sebastian Bach, Concertos brandebourgeois, BWV 1046–1051

Rosas
Direction musicale Amandine Beyer
B’Rock orchestra

Œuvre

Les Concertos brandebourgeois ne furent jamais interprétés en tant qu’œuvre à part entière du vivant de Johann Sebastian Bach. Après sa mort en 1750, on oublia cette collection de pièces instrumentales et la partition complète originale (un manuscrit autographe) ne fut redécouverte qu’en 1850 et faillit disparaître à tout jamais pendant la Deuxième Guerre mondiale, alors qu’un bibliothécaire traversait la Prusse en train pour les mettre à l’abri. Le train fut la cible d’un bombardement aérien; le bibliothécaire dut sauter du train et se réfugier dans une forêt voisine avec les partitions sous le bras. La musique miraculée de l’ère baroque était sauvée et prête à être découverte par une ère nouvelle.
Pendant son séjour new-yorkais en 1980, Anne Teresa De Keersmaeker avait répété une pièce intitulée FASE sur une musique de Steve Reich – une pièce qui fut sa percée en tant que danseuse et chorégraphe – pendant qu’elle écoutait constamment les Concertos de Bach. Presque 40 ans plus tard, De Keersmaeker a chorégraphié une pièce de deux heures sur la musique de ces six concerti grossi. En suivant les mêmes lignes que Bach avait utilisées comme principes de composition, elle construit un mouvement-architecture avec des niveaux, des espaces et des trajectoires : «Plus que nulle autre, la musique de Bach porte en elle le mouvement et la danse; elle arrive à unir la plus grande abstraction à une dimension concrète, physique et même, par conséquence, transcendante. » Le travail d’Anne Teresa De Keersmaeker est un mélange d’abstractions, de danse minimaliste (marche, tours, poursuites, chutes, etc.) et de brefs moments narratifs entre un seul, deux ou quatre corps.
De Keersmaeker a été formée à l’école de danse Mudra de Bruxelles et à la Tisch School of the Arts de New York. Après avoir créé plusieurs solos de danse, elle présente Rosas dans Rosas en 1983. Cette œuvre-phare signala les débuts de sa compagnie Rosas. Elle travaille depuis avec des musiques de toutes les époques, musiques anciennes ou contemporaines, ou dans des expressions plus populaires. Sa pratique chorégraphique s’inspire également des mathématiques, de motifs géométriques, du monde naturel et de phénomènes sociaux pour « offrir une perspective unique sur l’articulation du corps dans le temps et l’espace».
Dans The Six Brandenburg Concertos, 16 danseurs de générations diverses et 23 musiciens se livrent à un dialogue équilibré entre son et mouvement. L’énergie magnétique entre musiciens et danseurs a fait tout le succès de cette création à Berlin. L’orchestre B’Rock, sous la conduite de la violoniste Amandine Beyer, est un ensemble musical décoiffant. La force de l’orchestre est à la fois la base et le sommet de cette œuvre, tout comme les danseurs de Rosas en sont le noyau et l’embellissement exquis de l’événement qu’elle constitue.

#WeArtGTG

Tout l’univers du GTG. Ici, là, partout.

Restez connecté avec le GTG