Sleepless meilleure création de l’année par Opernwelt

Prix

Sleepless, meilleure création de l’année

Sleepless de Peter Eötvös nommée « Meilleure création de l’année » par Opernwelt, le magazine de référence d’art lyrique

Dans le cadre de son Jahrbuch 2022, le magazine Opernwelt, qui avait décerné en 2020 le prix de « Meilleure maison d’opéra » au Grand Théâtre de Genève, a décerné le prix de la « Meilleure création » de la saison 2021/22 à Sleepless, création mondiale de Peter Eötvös, co-commandée et co-produite par la Staatsoper Berlin et le Grand Théâtre de Genève.

Cette création mondiale, fruit de la collaboration entre le prestigieux chef et compositeur hongrois et le metteur en scène et réalisateur Kornél Mundruczó, s’est inscrite comme l’un des événements lyriques majeur de la saison 21-22 du GTG. Monika Pormale, qui en a signé les décors, est par ailleurs nominée dans la catégorie « Meilleure scénographie ».

Dans le cadre du palmarès, mené par une quarantaine de critiques internationaux d’opéra sur la saison 2021/22, le Grand Théâtre est quant à lui nominé plusieurs fois dans la catégorie « Meilleure maison d’opéra » et le chœur du Grand Théâtre nominé dans la catégorie « Meilleur chœur » pour l’ensemble de sa saison.

Par ailleurs, le cycle Janáček initié par le GTG avec Tatjana Gürbaca dès la saison 20-21 a été nominé à deux reprises : la soprano Corinne Winters dans la catégorie « Meilleure chanteuse » pour son interprétation de Jenůfa à Genève (en mai 2022 ; et prochainement dans le rôle-titre de Katia Kabanova au GTG) et Henrik Ahr dans la catégorie « Meilleure scénographie » également pour Katia Kabanova, co-production du GTG et du Theater Duisburg, production à découvrir sur la scène de Neuve du 21 oct. au 1er nov. 2022.

Quant à Turandot de Puccini (juin 2022), grand succès de la fin de saison 21-22 du GTG, il rejoint les nominations de la « Meilleure scénographie » avec une scénographie/arts numériques et lumineux signés par le collectif teamLab.

© GTG / Magali Dougados