Concert Verdi & Wagner

Concert Verdi & Wagner

Elsa Dreisig, Andreas Schager, Julien Behr, Georg Zeppenfeld

Orchestre de la Suisse Romande
«On ne s’introduit pas impunément pendant un siècle du Verdi ou du Wagner dans les oreilles sans que l’organe auditif ne s’en ressente.»

Jules Verne
Infos pratiques
Présentation
Infos pratiques

Un concert inédit comme une mise en bouche de la saison prochaine avec des extraits de La Traviata de Giuseppe Verdi et de Parsifal de Richard Wagner, à l’affiche en 20-21.

Vendredi 19 juin 2020 à 20h
Ouverture des portes 19h30
Durée : 1h sans entracte
COMPLET

DISTRIBUTION
Jonathan Nott, direction musicale
Andreas Schager, ténor
Georg Zeppenfeld, basse
Julien Behr, ténor
Elsa Dreisig, soprano

Orchestre de la Suisse Romande

 

Avec le soutien de
FONDATION VRM

Présentation

L’amuse-bouche pour la nouvelle saison 2020-2021 : le meilleur de Parsifal et de Traviata

Deux incontournables monuments lyriques du XIXe siècle sont programmés en nouvelle production pour la saison 2020-2021 du Grand Théâtre de Genève. En mars 2021, le drame sacré et chevaleresque qui fut la dernière œuvre complète de Richard Wagner, Parsifal dans une mise en scène de Michael Thalheimer et dirigée par Jonathan Nott. Puis, pour clore la saison, en juin et juillet, une nouvelle production de l’opéra sans doute le plus populaire de Giuseppe Verdi, La Traviata, au BFM dans une nouvelle production mise en scène par Karin Henkel avec Paolo Carignani à la direction musicale.
L’année 2020 a été celle d’un terrible revers pour le monde entier, mettant en question un nombre conséquent d’usages et de pratiques, devenus des lieux ou occasions potentiels de danger mortel. Les arts vivants, qui se passent très mal de la convivialité serrée des salles de spectacles, des fosses d’orchestre, des rangs de choristes, se sont demandés si leur activité allait être compromise sur le long terme. Des milliers d’artistes-interprètes indépendants se sont trouvés d’un jour à l’autre privés de ressources. L’horizon était sombre.
Depuis le début juin, les autorités sanitaires suisses ont élaboré un plan progressif de déconfinement des salles de spectacle. Au Grand Théâtre de Genève, les conditions de ce plan ne nous permettent pas de relancer le projet fou que nous avions de programmer une nouvelle production de Saint François d’Assise d’Olivier Messiaen. Mais nous ne voulons pas baisser les bras pour autant.
Le 19 juin 2020, un public au nombre limité à 300 assistera à un concert lyrico-symphonique avec un Orchestre de la Suisse Romande aux pupitres sans doute plus espacés que la normale – les vastes dimensions du plateau du Grand Théâtre arriveront à point nommé ! – et quatre solistes venus pour offrir au public genevois un avant-goût de la saison 2020-2021, fait de quatre extraits instrumentaux et vocaux de Parsifal et de La Traviata, sous la direction de Jonathan Nott.
La douceur inhabituelle du temps de ce dernier Vendredi Saint était véritablement digne d’un Karfreitagszauber wagnérien : cerisiers et pommiers en fleur, trilles d’oiseaux partout dans le ciel devenu silencieux. Pour Wagner, le sacrifice du Christ est le printemps de la vie. Maintenant que nous pouvons espérer un retour à la vie pour les arts, cette scène entre Parsifal et Gurnemanz (avec une Kundry muette en toile de fond) où le « jeune fol » reçoit l’onction et le baptême des mains de son mentor, est le symbole d’un nouveau départ.
Tout comme le duo doux-amer entre Alfredo, le jeune homme passionné avouant à Violetta, la demi-mondaine, de l’avoir aimée de loin, sans oser s’en approcher, tout en sentant « le supplice et l’extase du cœur ». La réponse pudiquement négative de Violetta, « Alors vous ne trouverez pas cela ardu de m’oublier », cache mal son espoir qu’elle pourrait malgré tout connaître l’amour avec le jeune homme. Ce concert amuse-bouche de notre prochaine saison, c’est notre manière de vous dire, comme elle, que nous espérons que vous trouverez cela ardu de nous oublier.

Prog

Programme de salle

#WeArtGTG

Tout l’univers du GTG. Ici, là, partout.

Restez connecté avec le GTG