Concert de Nouvel An

Concert de Nouvel An

avec Gaëlle Arquez

ANNULÉ

Information

Annulation du Concert de Nouvel An

Suite aux directives fédérales et cantonales relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid-19, le Grand Théâtre de Genève se voit dans l’obligation d’annuler le Concert de Nouvel An prévu le 31 décembre 2020.

Nos abonné·e·s ainsi que les détentrices et détenteurs de billets pour cet évènement seront contacté·e·s par email.

 

 

Belle nuit, ô nuit d’amour, Souris à nos ivresses !

Jacques Offenbach, Les Contes d’Hoffmann, 1881

Infos et programme

Présentation

Infos et programme

Gaëlle Arquez, mezzo-soprano
Gianluca Capuano, direction musicale
Kammerorchester Basel

31 décembre 2020 — 20h

W.A. Mozart, Gioacchino Rossini, Antonio Vivaldi, Jacques Offenbach

Avec le soutien de :

FONDATION VRM

Présentation

La mezzo-soprano Gaëlle Arquez voit depuis quelques années son emploi du temps s’accélérer. Francfort lui sert de laboratoire, Londres la réclame, elle a chanté Iphigénie (Iphigénie en Tauride) au Théâtre des Champs-Élysées, la critique new-yorkaise salue sa « voix soyeuse et souple, ourlée de vivacité » dans ses débuts au Met en Cherubino des Nozze di Figaro l’an dernier. Hispano-malgache de par ses origines, Française de naissance et de culture, enfance ivorienne, Gaëlle Arquez est bien plus qu’une brune à la beauté fatale : artiste accomplie, travailleuse efficace (elle n’hésite pas à s’accompagner au piano), elle peut incarner tant Carmen que Mélisande, Xerxes que Rosina.
Pour le Gala du Nouvel An au Grand Théâtre, Gaëlle Arquez peut se rassurer, elle n’aura pas à être au clavier et au moulin… L’Orchestre de chambre de Bâle, sous la direction de Gianluca Capuano, sera à ses côtés pour l’accompagner dans le désormais traditionnel concert du Nouvel An à la place de Neuve. Un programme joyeux et enlevé, comme l’occasion le demande, attend les mélomanes festifs de la région genevoise, suivi du non moins traditionnel dîner de gala, pour celles et ceux qui souhaitent réveillonner sous les lustres étincelants des foyers du Grand Théâtre. Mozart, Rossini, Vivaldi et Offenbach seront de la soirée, ainsi que quelques moments de comédie musicale étasunienne, témoignant de l’aisance interculturelle et multilingue de cette artiste exceptionnelle, citoyenne du monde et, pour cette merveilleuse soirée, citoyenne d’honneur du Grand Théâtre !

#WeArtGTG

Tout l’univers du GTG. Ici, là, partout.

Restez connecté avec le GTG

Ma Newsletter

Kammerorchester Basel

En 1984 des diplômés de diverses académies musicales suisses créent le Kammerorchester Basel (Orchestre de chambre de Bâle). Avec ses programmes associant musique ancienne et contemporaine, cet orchestre perpétue une tradition établie avec succès à Bâle par le mécène et chef d’orchestre Paul Sacher. Au cours de ces dernières années, lors de nombreux festivals de musique, le Kammerorchester Basel a acquis une réputation internationale. Il se produit régulièrement dans des salles de concert de renommée européenne, notamment à Londres, Amsterdam, Cologne, Berlin, Zurich, Munich, Vienne, Valence ou Paris. L’orchestre collabore de manière continue avec les chefs d’orchestre Giovanni Antonini, David Stern, Paul McCreesh, Kristjan Järvi et Paul Goodwin. La présentation intégrale des symphonies de Beethoven et leur enregistrement sous la direction de Giovanni Antonini constitue un point fort des activités du Kammerorchester Basel.

Riccardo Minasi

Chef d’orchestre

Chef d’orchestre et violoniste, Riccardo Minasi s’est rapidement forgé une réputation comme l’un des talents les plus remarquables de la scène européenne de ces dernières années. Co-fondateur et directeur de l’ensemble Il Pomo d’Oro de 2012 à 2015, à partir de 2017 il est chef d’orchestre du Mozarteumorchester de Salzbourg et « Artist in Residence » à l’Elbphilharmonie de Hambourg. Parmi ses engagements les plus récents, on retient en particulier le nouveau ballet de Christian Spuck Der Sandmann avec la musique de Schnittke et de Schumann, ainsi que Don Giovanni, Orlando paladino et Il Matrimonio segreto pour l’opéra de Zürich, Iphigénie en Tauride pour l’Opéra d’État de Hambourg, Carmen pour l’Opéra de Lyon et Rinaldo au Theater an der Wien. Il a également dirigé l’Orchestre national de Lyon, le London Chamber Orchestra, l’Ensemble Resonanz, l’Australian Brandenburg Orchestra, le Tokyo Metropolitan Orchestra, la Philharmonia Zürich, le Zürcher Kammerorchester, le Basel Kammerorchester, l’ensemble La Scintilla, la NDR Radiophilarmonie Hamburg, le Konzerthausorchester Berlin, l’Orchestre de Chambre de Lausanne et le Stavanger Symfoniorkester.

© Nancy Horowitz

Julie Fuchs

Soprano

La saison 2021/22 de Julie Fuchs commence par un retour à l’Opernhaus Zürich dans le rôle-titre de L’Incoronazione di Poppea. En décembre, elle se rendra à Paris pour ses débuts dans le rôle de Juliette dans une nouvelle production de Roméo et Juliette de Gounod à l’Opéra-Comique. Au printemps 2022, elle fera son deuxième début de rôle de la saison dans le rôle de Mélisande dans Pelléas et Mélisande, lors de son retour au Gran Teatre del Liceu. Elle reprendra ensuite son interprétation très remarquée de Susanna dans Le Nozze di Figaro au Teatro Real de Madrid. Elle terminera sa saison à Paris, avec une reprise de La Folie dans la production fantaisiste de Laurent Pelly de Platée de Rameau à l’Opéra de Paris. En concert, Julie Fuchs se produit avec l’Orchestre national de France et Bertrand de Billy dans un programme de Chabrier, Saint-Saëns et Debussy ; dans un programme baroque extravagant avec l’Orchestre de Chambre de Zürich et avec piano dans un récital solo pour Inspiratum Anvers au Kanaal et à l’Opéra Grand Avignon pour un gala spécial de réouverture. À l’été 2022, elle reprendra le rôle d’Adèle dans Le Comte Ory au Festival Rossini de Pesaro.