Titanic

Titanic

Un film de Pauline Julier et Nicolas Chapoulier
Titanic

Thème de la saison 21-22 du GTG « Faites l’amour,… ».

Preuve en est, l’institution genevoise a invité la talentueuse vidéaste genevoise Pauline Julier à créer un court-métrage autour du thème « Faites l’amour,… » et à inspirer les visuels de la saison. Elle propose un univers charnel, onirique, énigmatique, sensuel et tactile, avec un chevalier égaré au regard hagard qui croise un couple d’augustes amoureux qui rencontrent un violoniste avalé dans l’humus. Après des mois de distance sociale, de gestes barrière, de travail à distance et de représentations par écrans interposés, l’univers de l’artiste répond à un désir de proximité et de chaleur.
 

Crédits et distribution
+

Un film de Pauline Julier et Nicolas Chapoulier

Une co-production
Les Films du Chalet & Le Grand Théâtre de Genève

Avec
Le couple Raymond et Gilberte Dumuid
Le violoniste François James
Le patineur David Gouveia
Doublure chevalier Nicolas Chapoulier

Direction de production Elodie Bieri
Image Joakim Chardonnens
Lumière Antoine Buisson
Son Xavier Lavorel
Décors Michel Guibentif
Montage Pauline Julier & Nicolas Chapoulier

Assistant éclairagiste Serge Alerini
Assistant déco David Châtel
Assistante déco Juliette Gauthiez
Habilleuse Julie Chenevard
Chauffeur Mihaï Cotarlici
Photographe plateau Magali Dougados
Administration Nathalie Wenger

Matériel régie Marc Burger
Location Caméra et lumière Visuals
Catering La Ferme de l’Amarante
Studio montage et étalonnage Les Films du Chalet

Coordinateurs Grand Théâtre de Genève
Logistique Thomas Clément
Costumes Armindo Faustino-Portas
Communication Clara Pons et Tania Rutigliani

Remerciements
Famille Dupont à Reignier-Esery
Yves Gariglio, Lionel Jordan et Charlot Frily
François Charbonnaz
Adrien Giovannelli
Silviane Maulini
Les Trois Points de Suspension
Clément Postec

Avec le soutien de la commune d’Anniviers

À propos de Pauline Julier
+

Pauline Julier est artiste et réalisatrice. Elle explore les liens que l’homme crée avec son environnement à travers des histoires, des rituels, des connaissances et des images. Ses films et installations sont composés d’éléments d’origines diverses (documentaire, théorique, fictionnel) pour restituer la complexité de notre rapport au monde. Ses installations et films ont été projetés dans des centres d’art contemporain, des institutions et des festivals du monde entier, notamment au Centre Pompidou (Paris), au Loop (Barcelone), à Visions du Réel (Nyon), au Tokyo Wonder Site (Tokyo), au Musée d’art moderne de Tanzanie, au Geneva Art Center, au Palazzo Grassi (Venise), à New York, Madrid, Berlin, Zagreb, à la Cinémathèque de Toronto et au Pera Museum d’Istanbul. Elle a reçu le Prix fédéral d’art en 2010 et a présenté une exposition personnelle au Centre Culturel Suisse à Paris (CCS) en 2017. Elle revient d’une résidence d’un an à Rome à l’Istituto Svizzero et son film « Naturales Historiae » vient d’être diffusé en ligne sur Vdrome.org. Son prochain long-métrage « Way Beyond », sélectionné en compétition à Visions du Réel cet année, sera dans les salles à l’hiver 2021.

#WeArtGTG

Tout l’univers du GTG. Ici, là, partout.

© GTG / Matilde Fassò

Alan Woodbridge

Directeur des chœurs du Grand Théâtre depuis 2014, le travail d’Alan Woodbridge est empreint par la vigueur, l’exigence et l’intense musicalité de son approche. Chanteur de formation, organiste et pianiste, étudiant à Trinity Cambridge et au Royal College of Music de Londres, il travaille entre autres à Londres, Amsterdam, Tokyo, Dresde, Paris ou San Francisco. Il a été chef de chœur à l’Opéra de Lyon pendant 18 saisons, participant aux productions et enregistrements avec des équipes de renommée internationale. Citons la Trilogie Pouchkin avec Kirill Petrenko et Peter Stein. Il a reçu un Grammy pour l’enregistrement de Doktor Faust de Busoni. Alan Woodbridge est Chevalier des arts et des lettres.