La Juive

La Juive

Opéra de Fromental Halévy

Tarifs:
Dès CHF 17.-
jeu. 15 sept.19:30
sam. 17 sept.19:30
mar. 20 sept.19:30
ven. 23 sept.19:30
dim. 25 sept.15:30
mer. 28 sept.19:30
L’amour est la chose la plus importante à laquelle nous soyons jamais confrontés, mais la plus dangereuse aussi, la plus imprévisible, la plus chargée de folie.

Etel Adnan, Le Prix que nous ne voulons pas payer pour l’amour, Galerie Lelong (2015)

Infos et distribution

Œuvre

Infos et distribution

Opéra de Fromental Halévy
Livret d’Eugène Scribe
Créé en 1835 à l’Académie royale de musique
Dernière fois au Grand Théâtre de Genève en 1926-1927

15, 17, 20, 23 et 28 septembre 2022 — 19h30
25 septembre 2022 — 15h

DISTRIBUTION
Direction musicale Marc Minkowski
Mise en scène David Alden
Scénographie Gideon Davey
Costumes Jon Morrell
Lumières D.M. Wood
Mouvement Maxine Braham
Direction des chœurs Alan Woodbridge

Rachel Ruzan Mantashyan
Le Juif Eléazar John Osborn
Léopold Ioan Hotea
La Princesse Eudoxie Elena Tsallagova
Le Cardinal de Brogni Dmitry Ulyanov
Ruggiero / Albert Leon Kosavic

Chœur du Grand Théâtre de Genève 
Orchestre de la Suisse Romande 

Coproduction avec le Teatro Real de Madrid

Avec le soutien de
MADAME ALINE FORIEL-DESTEZET


Partenaire de l’ouverture de saison

Œuvre

Poursuivant notre exploration du grand opéra à la française commencée avec Les Huguenots, nous proposons un autre monument de ce genre à la fois fascinant et discutable, en plein regain de popularité dans le monde lyrique : La Juive, composé en 1835 par Fromental Halévy. Aujourd’hui un peu oublié, ce compositeur parisien fut pourtant l’un des très grands noms de la musique romantique et enseigna la composition à celui qui devint plus tard son gendre, Georges Bizet. La Juive fut non seulement le premier grand succès d’Halévy, mais sans doute aussi le plus marquant des grands opéras, avec des effectifs spectaculaires et une scène finale d’exécution passée à la légende lyrique. Parmi ses nombreux admirateurs, on est surpris de trouver Richard Wagner, qui écrivit une critique enthousiaste des opéras d’Halévy. Car, sous ses atours scéniques somptueux, visiblement destinés à la plus grande gloire du divertissement frivole de la bourgeoisie parisienne, La Juive propose des thèmes très sérieux : l’intolérance religieuse, l’impérialisme, le fanatisme. Son intrigue fictive, modelée sur le Ivanhoe de Walter Scott, est une description grave et tragique de la vie juive en Europe menacée par le fanatisme catholique et forcée de migrer constamment. L’orfèvre Éléazar et sa fille, la belle Rachel, hébergent sous leur toit un jeune homme qui se présente comme Samuel, mais la vérité et le prix de l’amour ne se feront que trop tôt connaître aux protagonistes. Car scandale des scandales, Samuel n’est autre que Léopold, prince non seulement chrétien mais aussi fiancé à la Princesse Eudoxie. Et puis surtout, Rachel est-elle bien la fille d’Éléazar, comme il semble le faire croire ?
L’Étasunien David Alden, qui brille dans le monde de l’opéra depuis les temps de Peter Jonas au Bayerische Staatsoper et à l’English National Opera, est fasciné par la structure somptueuse et divertissante du grand opéra à la française. Son sens de l’ironie et de la comédie noire lui servira pour traiter l’intrigue dure et dérangeante de La Juive, comme c’était déjà le cas récemment dans sa production des Huguenots au Deutsche Oper Berlin. S’agit-il d’une tentative éclairée, à une époque de libéralisme politique français, de faire face à l’antisémitisme européen, ou d’une continuation des thèmes très ambigus et douteux du Marchand de Venise ou de Nathan le Sage ? À ses côtés pour animer cet artefact lyrique compliqué, excitant et dangereux, Marc Minkowski reprend sa baguette de maître du grand opéra. Dans le rôle légendaire d’Éléazar, incarné par le passé par les plus grands ténors de Caruso à Carreras, débutera John Osborn, impressionnant Raoul dans Les Huguenots en 2020, et dans le rôle-titre de Rachel, la juive, on retrouvera Ruzan Mantashyan, inoubliable Natacha de Guerre et Paix en 2021.

Présentation

Présentation

Podcast

Podcast

Une proposition du Grand théâtre de Genève et de RTS culture
Conception et voix : Charles Sigel
Réalisation : Samantha Kellerman

Éclair

Du même compositeur

L’Éclair
18 sept 2022
Concert
L’Éclair

Du même compositeur

Plage

La Juive à La Plage

Découvrez toutes les activités qui gravitent autour de la production.

Cinéopéra
Samedi 27 août à 17h
+

Si l’on n’est pas trop friand de l’opéra au cinéma et qu’on le préfère nettement sur les planches avec ses décibels d’émotions vibrantes, on aime par contre le cinéma à l’opéra. Et aussi le cinéma tout court, comme chez nos voisins des Cinémas du Grütli. Hommage et découverte à la fois, ce nouveau format propose une carte blanche à quatre personnalités du monde de l’opéra et du ballet qui hanteront notre maison au cours de la saison. Quatre personnalités, quatre professions, quatre films qui, de près ou de loin, refléteront des parcours artistiques exceptionnels d’une part et nos productions d’autre part. Une petite jouissance d’intertextualité et d’interéférentialité. Et puis qui sait : peut- être qu’un jour vous ne saurez plus si vous êtes au cinéma ou à l’opéra ?
 
Marc Minkowski présente Barry Lyndon de Stanley Kubrick
Samedi 27 août 2022 à 17h
Les Cinémas Du Grütli
Rue du Général-Dufour 16
1204 Genève

+ d’infos
 
En partenariat avec

Éclairage
Lundi 12 septembre à 18h30
+

Retrouvez une présentation de La Juive par l’Association genevoise des amis de l’opéra et du ballet.
 
Lundi 12 septembre 2022
À 18h30
Au Théâtre de l’Espérance

> plan d’accès
 
+ d’info

En coulisse
Samedi 17 septembre
+

N’avez-vous jamais rêvé de guigner de l’autre côté du rideau juste après le spectacle ? De voir comment tout l’appareil fonctionne ? De passer subrepticement en coulisse et voir les femmes et les hommes de l’ombre s’affairer à remettre la scène en état ? Et qui sait, croiser une ou un artiste de la représentation que vous venez de vivre ?
 
À l’issue de la représentation du 17 septembre, guidés par un des responsables techniques de la production, vous pourrez ainsi passer de l’autre côté et découvrir monts et merveilles. Profitez-en, vous pouvez poser toutes les questions qui vous passent par la tête. Et en plus c’est gratuit.
 
La visite des coulisses dure approximativement 20 minutes et démarre 15 minutes après le spectacle. Entrée libre avec le spectacle sur réservation préalable auprès de notre service billetterie par courriel [email protected].

Intropéra
45 minutes avant le spectacle
+

Vite, vite ! La cloche ne sonne pas encore mais 45 minutes avant le spectacle, on se rafraîchit la mémoire, on s’éveille au printemps de l’opéra : un petit avant-goût qui vous rapporte les clés de l’œuvre et vous guide à l’intérieur des mondes merveilleux, apocalyptiques, critiques ou hyperréalistes créés par les équipes artistiques pour chaque production. Vite, vite, le temps d’attraper un verre de bulles au pas- sage et vous voilà assis(e) sous le plafond scintillant des mille et un opéras !
 
45 minutes avant chaque représentation
Entrée libre avec le spectacle
Foyer du GTG

22-23

Saison 22-23

Programmation
Opéra, ballet, La Plage, … Retrouvez le programme complet de la nouvelle saison.
Mondes en migration
Présentation, interview d’artistes, explications… tout savoir et comprendre sur la nouvelle programmation du GTG.
Abo

S’abonner

Offrez-vous l’émotion d’une saison et obtenez la garantie de bénéficier des meilleures places, au meilleur prix, dans toutes les catégories !

Découvrez nos formules d’abonnement pour la SAISON 22-23.

#WeArtGTG

Tout l’univers du GTG. Ici, là, partout.

Restez connecté avec le GTG

Ma Newsletter

Légende photo
Des réfugiés du village kurde de Bajurbuk, près de Bashiqa. Irak, 2016
© Paolo Pellegrin