Electric Dreams

Electric Dreams © GTG / Matthieu Gafsou

Electric Dreams

Opéra de
Matthew Shlomowitz

ANNULÉ

Cher public,

Suite aux directives fédérales et cantonales relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid-19, le Grand Théâtre de Genève se voit dans l’obligation d’annuler Electric Dreams, du 22 au 25 avril 2020.

Nos abonné·e·s ainsi que les détentrices et détenteurs de billets pour ce spectacle seront contacté·e·s par email.

Plus d’infos

Electric Dreams © GTG / Matthieu Gafsou
«Mahler, pubs pour des voitures ou pour le café, Queen, téléshopping, documentaire animalier, jeux télés et jeux vidéo»

Tout s’entremêle joyeusement au sein de ce « rêve électrique »

Infos et distribution

Présentation

Infos et distribution

Opéra de Matthew Shlomowitz
Création suisse

Représentations au Théâtre Am Stram Gram
Chanté en anglais, textes parlés en français

DISTRIBUTION

Direction musicale Zoi Tsokanou
Mise en scène Sara Ostertag
Scénographie et costumes Michela Flück

Soprano 1 Misaki Morino
Soprano 2 Sarah Pagin
Mezzo-soprano Lotte Bett-Deans
Ténor Fernando Cuellar
Baryton Henry Neill
Rôle parlé Jeanne Werner
Flutiste Susanne Peters
Corniste Olivier Darbellay

Ensemble Contrechamps

 

Avec le soutien de

FAMILLE LUNDIN

En coproduction avec

Présentation

Electric Dreams est l’histoire d’un adolescent perdu entre les mondes virtuels, entre des mondes qui apparaissent et disparaissent intempestivement. Entre jeux et paradis artificiels, infos déferlantes et sans importance, il se met à oublier d’exister, à se fondre dans les ombres de sa chambre et à devenir lui-même une projection. Arrivera-t-il à sortir du labyrinthe des impatiences et des apparences en une seule pièce, ou devra-t-il abandonner quelques illusions au passage ? Accompagné de cinq chanteurs et de quinze musiciens, notre adolescent voyagera dans la schizophrénie des images et des imaginaires qui entourent la banalité et les événements du quotidien.
Créée pendant le festival Steierische Herbst 2017, la pièce de théâtre musical fait la part belle aux familles en mêlant avec énergie et raffinement musique classique et culture pop, y compris un vibrant hommage aux années 1980, et revisite les classiques de la musique classique et populaire, avec une instrumentation funky et entraînante. Par-dessus la couche de critique sociale du consumérisme inscrite en trompe-l’oeil tout au long de l’œuvre et des clichés de la culture pop, le compositeur Matthew Shlomowitz travaille avec les sons en tant que contenu musical et les combine avec les processus d’écriture du pastiche et de la citation pour raconter son histoire. Travaillant à la croisée des genres, souvent avec des musiciens, des acteurs et des danseurs sur scène, alternant les rôles et les at- tentes, Sara Ostertag est rejointe par Michela Flück à la scénographie pour former une équipe artistique riche et curieuse d’expérimenter autour des thèmes les plus actuels. Les musiciens de l’ensemble genevois Contrechamps guideront le public dans cette nouvelle aventure chantée et parlée (respectivement en anglais et français) à travers les mondes virtuels et pourtant bien réels de la quête de l’identité à l’époque des simulacres ! Une aventure ponctuée tantôt par des thèmes wagnériens au brass band, tantôt par des synthétiseurs aux réminiscences de Game Boy.

#WeArtGTG

Tout l’univers du GTG. Ici, là, partout.

Restez connecté avec le GTG