Les Huguenots

Les Huguenots

Les Huguenots

Opéra de Giacomo Meyerbeer

Le Temps

« «Les Huguenots» en imposent à Genève »

Les Huguenots – Aperçu

Les Huguenots © GTG / Magali Dougados

Les Huguenots © GTG / Magali Dougados

Les Huguenots © GTG / Magali Dougados

Les Huguenots © GTG / Magali Dougados

Les Huguenots © GTG / Magali Dougados

Les Huguenots © GTG / Magali Dougados

Les Huguenots © GTG / Magali Dougados

Les Huguenots © GTG / Matthieu Gafsou
En elle-même toute idée est neutre, ou devrait l’être; mais l’homme l’anime, y projette ses flammes et ses démences…

E. M. Cioran Précis de décomposition (1949)
Infos et distribution
Œuvre
Infos et distribution

Grand opéra de Giacomo Meyerbeer
Livret d’Eugène Scribe et Émile Deschamps
Créé à Paris en 1836
Dernière fois au Grand Théâtre de Genève en 1927

En coproduction avec le Nationaltheater Mannheim

Du 26 février au 8 mars 2020
Durée : approx. 5h avec deux entractes inclus

Chanté en français avec surtitres en anglais et français

DISTRIBUTION

Direction musicale Marc Minkowski
Mise en scène et dramaturgie Jossi Wieler & Sergio Morabito
Scénographie et costumes Anna Viebrock
Lumières Martin Gebhardt
Chorégraphie Altea Garrido
Direction des chœurs Alan Woodbridge

Marguerite de Valois Ana Durlovski
Raoul de Nangis John Osborn · Mert Süngü1
Marcel Michele Pertusi
Urbain Léa Desandre
Le Comte de Saint-Bris Laurent Alvaro
Valentine de Saint-Bris Rachel Willis-Sørensen
Le Comte de Nevers Alexandre Duhamel
De Tavannes Anicio Zorzi Giustiniani
De Cossé Florian Cafiero
De Thoré / Maurevert Donald Thomson
De Retz Tomislav Lavoie
Méru Vincenzo Neri
Archer Harry Draganov
Une coryphée Iulia Surdu
Une dame d’honneur Céline Kot
Bois-Rosé / Le valet Rémi Garin

Orchestre de la Suisse Romande
Chœur du Grand Théâtre de Genève

1 28 FÉVR 2020
Sous réserve de modification

 

Avec le soutien de

MONSIEUR ET MADAME
GUY ET FRANÇOISE DEMOLE

Œuvre

La France est divisée : déjà en l’an 1570. Le schisme entre les catholiques et les protestants conduit à la persécution réciproque et à la confusion religieuse. Charles IX, catholique, fut couronné à l’âge de dix ans. Sa mère, Catherine de Médicis, avait conduit jusque là les affaires de l’État. À cette époque, l’amiral de Coligny, protestant, essayait de convaincre l’enfant-roi d’entreprendre une croisade contre les Flandres de l’Espagne catholique. Catherine de Médicis, elle, arrangeait le mariage de sa fille Marguerite avec le prince Henri de Bourbon, roi de Navarre et protestant, pour calmer par ce geste les camps ennemis et empêcher la guerre.
Dans l’opéra de Giacomo Meyerbeer, dont le livret fut écrit par Eugène Scribe et Émile Deschamps, c’est la guerre des religions qui divise le monde. Elles exigent toujours d’abord le schisme car ce n’est qu’à travers la différence qu’elles gagnent leur identité. Par ailleurs, les religions essaient de surmonter les différences et les oppositions, à témoin l’œcuménisme. Aussi dans l’opéra de Meyerbeer, créé à Paris en 1836, la reine-mère croira poser un signe de paix par ce mariage de raison. L’essai échouera, il mettra le feu aux poudres et culminera dans la tragique et sanglante nuit de la Saint-Barthélémy, dans une apocalypse de destruction et de déraison. Les Huguenots fut un des plus grands succès de Giacomo Meyerbeer à Paris et en Europe. Son triomphe dans le public et la presse lui attira les foudres renouvelées de Richard Wagner. En tant que compositeur juif, il fut plus tard banni du répertoire par les nazis. Ce chef-d’œuvre du genre du Grand Opéra sera ici défendu par personne moins que le grand chef français Marc Minkowski, expert de l’œuvre, des solistes vedettes comme John Osborn, Michele Pertusi ou Rachel Willis-Sørensen, ainsi que par les orfèvres de l’analyse des œuvres lyriques Jossi Wieler et Sergio Morabito.
Inspirés à la fois par les grands films historiques hollywoodiens des débuts du cinéma ainsi que par les traces des huguenots à Genève, ils placent l’action dans un studio de tournage: les frontières s’estompent et les personnages se perdent comme chez Woody Allen dans les nimbes d’une réalité faussée, entre histoire passée et présente.
Jouer Les Huguenots sur la scène du Grand Théâtre est d’abord un hommage à l’histoire de Genève et à son passé de ville d’accueil. Actuellement, les menaces entre les différents groupes religieux prennent des dimensions de plus en plus radicales. Quelle est la place que l’on réserve encore à l’accueil à Genève et quel dialogue est possible ou nécessaire entre les schismes qui se creusent ? Voilà les interrogations pressantes que soulève ce grand opéra sous ses apparences bourgeoises et dorées et son drame romantique sanglant !

Les Huguenots en répétition

Les Huguenots à La Plage

Partenariat
La meilleure bière pour Meyerbeer
Avec Les Huguenots de Giacomo Meyerbeer, le Grand Théâtre de Genève lance sa « meilleure bière », en partenariat avec Calvinus.
Intropéra
Intropéra
45 minutes avant chaque spectacle
Foyer du GTG
Projection
19 février 2020
Des hommes et des dieux
Auditorium Arditi
En partenariat avec les activités culturelles de l’UNIGE
L’énigme de la Saint-Barthélemy
24 février 2020 à 18h30
Musée international de la réforme
L’historien français Denis Crouzet propose un éclairage passionnant sur cet évènement.
Conférence de présentation
25 février 2020 à 18h15
Foyer du GTG
Georges Schürch présente Les Huguenots. En collaboration avec l’Association genevoise des amis de l’opéra et du ballet.
Apéropéra
27 février 2020 18h30
Foyer du GTG
Coulisses © GTG / Samuel Rubio
En coulisse
1 mars 2020 à l’issue de la représentation
En coulisse du GTG
Voilà voilà
1 mars 2020 à l’issue de la représentation
Foyer du GTG
Duel #3 : La religion peut-elle sauver le monde ?
5 mars 2020 20h
Grande scène du GTG

#WeArtGTG

Tout l’univers du GTG. Ici, là, partout.

Restez connecté avec le GTG